Actus Auto

AUTOMOBILE : VERS UNE HAUSSE DES PRIX DU CARBURANT

Mirroring The Landscape Chrome Tank Truck Moving On A Highway

UNE PÉNURIE QUI MASQUE L’AUGMENTATION DU PRIX DE L’ESSENCE

Les tensions de ces dernières semaines, fruits de conflits sociaux entre quelques syndicats et directions de groupes pétroliers, qui ont entrainé la fermeture de stations-services masquent l’augmentation du prix de l’essence. Depuis plus d’un an maintenant les tarifs du carburant ont augmenté de manière conséquente. Metal 5 vous apporte quelques explications.

 

LE COVID-19 SEUL RESPONSABLE DE L’AUGMENTATION DU PRIX DES CARBURANTS ?

La hausse des carburants est en apparence la conséquence de la reprise économique mondiale post-Covid qui a vu « exploser » la demande sur l’ensemble du globe. L’explication semble assez cohérente et concorde avec les règles de marché.

Si l’explication n’est pas fausse, le phénomène, initié pendant le Covid, est surtout à mettre en relation avec la décision des pays exportateurs de pétrole de réduire la production de barils afin de maîtriser les cours, descendus à des niveaux historiquement bas durant les confinements successifs. Depuis cette période de vaches maigres, l’OPEP, sous la pression des pays consommateurs, avait un peu relevé sa production sans retrouver les niveaux d’avant Covid.

 

MAUVAISES NOUVELLES POUR LES AUTOMOBILISTES

Mais depuis le début du mois d’octobre l’OPEP + conduit par la Russie et l’Arabie saoudite ont décidé de réduire considérablement la production au mois de novembre. Au moins autant pour des raisons économiques que politiques.

Parallèlement, l’aide du gouvernement devrait passer de 30 centimes à 10 centimes. Un nouveau coup dur en perspective pour les automobilistes.

 

NOUVEAUX DÉBATS AUTOUR DE LA FISCALITÉ DES CARBURANTS AUTOMOBILES

Dans le même temps, à l’Assemblée nationale, certains partis exigent une baisse de la fiscalité sur les carburants. Plusieurs amendements ont même été déposés dans ce sens. Jusqu’à présent le gouvernement s’y est fermement opposé mais pour combien de temps ?

Laisser un commentaire