Conseils d'expert

TOUT SAVOIR SUR LA CONTRE-VISITE (DÉFINITION, PRIX, DÉLAIS)

CONTRE-VISITE

La contre-visite qu’est-ce que c’est ? 

Si vous venez de passer votre contrôle technique, il est possible que le contrôleur ait constaté plusieurs défaillances sur votre véhicule nécessitant une contre-visite. 
En effet si certaines anomalies mineures n’engendrent pas de vérification, certaines plus graves comme l’usure des pneumatiques ou l’éclairage doivent être à nouveau vérifier. 
La contre-visite a donc pour objectif d’assurer au contrôleur que les réparations demandées lors du contrôle technique préalable ont bien été effectuées et que votre véhicule peut rouler en toute sécurité.  

Dans quels délais passer ma contre-visite ?  

Le délai de la contre-visite dépend du niveau de défaillance constaté sur votre véhicule
En effet, si votre véhicule présente des défaillances majeures, vous aurez alors un délai de 2 mois pour effectuer votre contre-visite, au-delà de ce délai, votre véhicule sera à nouveau soumis à un contrôle technique complet. 
En revanche, s’il s’agit d’une défaillance critique représentant un danger immédiat, vous devrez effectuer votre contre-visite le jour même de votre contrôle technique.  

Quels éléments sont contrôlés lors de la contre-visite ?  

Les points contrôlés lors de la contre-visite sont ceux mentionnés sur votre procès-verbal de contrôle technique ainsi que les éléments relatifs à l’identification de votre véhicule.  

Combien coûte une contre-visite ?  

Le prix de la contre-visite peut sensiblement varier d’un centre auto à un autre, comptez toutefois entre 10 et 35 € en fonction des réparations nécessaires.   

Où passer ma contre-visite ?  

Vous êtes nombreux à vous demander si vous devez passer votre contre-visite dans le même centre que celui où vous avez effectué votre contrôle technique, et la réponse est non.  Le choix du centre agréé étant libre, vous pouvez donc si vous le souhaitez effectuer votre contre-visite dans n’importe quel centre de votre choix.  

Le site Internet de l’organisme technique central recense la liste exhaustive des centres de contrôle technique, il vous suffit d’indiquer votre code postal ou votre ville pour obtenir les coordonnées des centres disponibles près de chez vous.  

Quels documents dois-je présenter lors de ma contre-visite ?  

Comme pour la visite technique, vous devrez vous munir du certificat d’immatriculation (ou carte grise) de votre véhicule et du procès-verbal du précédent contrôle technique.  

Les résultats possibles à l’issue de la contre-visite :  

A l’issue de votre contre-visite, un nouveau procès-verbal vous sera remis ainsi qu’un timbre mentionnant votre résultat :   

  • Un timbre A lorsque la contre-visite est favorable, 
  • Un timbre S lorsque la contre-visite n’est pas concluante, 
  • Un timbre R lorsque le contrôle technique est défavorable pour défaillances critiques. 

En cas de contre-visite défavorable, vous devrez à nouveau effectuer des réparations et vous présenter une nouvelle fois à une contre-visite. 

Nos conseils pour éviter la contre-visite  

Pour éviter la contre-visite, vous pouvez vérifier certains points de contrôle par vous-même comme :  

  • La pression et l’état de vos pneus 
  • Le fonctionnement des feux 
  • L’état de vos plaquettes de freins 
  • L’état de votre pare-brise et de vos rétroviseurs 
  • L’usure de vos essuie-glaces 
  • Le fonctionnement de vos ceintures de sécurité 
  • La présence de bruits anormaux  
  • L’état de vos plaques d’immatriculation 
  • Le niveau d’huile et de liquide de frein 

Laisser un commentaire