Conseils d'expert

CONTRÔLE TECHNIQUE : LES POINTS ESSENTIELS À VÉRIFIER POUR ÉVITER LA CONTRE-VISITE

Aujourd’hui, plus de 20% des véhicules présentés au contrôle technique sont ensuite soumis à une contre-visite nécessitant réparation. En effet, depuis la réforme du contrôle technique de 2019, 133 points de contrôle sont désormais étudiés, eux-mêmes repartis en 610 défaillances dont 470 pouvant entrainer une contre-visite. Sur ces 470 défaillances, 341défaillances sont considérées comme majeures et 129 comme critiques.  

C’est pourquoi avant de présenter votre véhicule au contrôle technique, nous vous conseillons de passer en revue quelques points de contrôle importants qui vous permettront d’éviter la contre-visite.  

Quels sont les points essentiels à vérifier pour le passage du contrôle technique ?

Pour vous aider à passer avec succès votre contrôle technique, nos experts ont dressé une liste de 8 points de contrôle que vous pouvez vérifier aisément par vous-même.  

  • Point de contrôle n°1 : l’identification du véhicule (plaques d’immatriculation)

Pour cette première étape il vous suffit de vérifier vos plaques d’immatriculation avant et arrière pour vous assurer qu’elles soient bien conformes à la règlementation en vigueur. Ces dernières doivent être lisibles, correctement fixées à la carrosserie et similaires aux informations présentes sur votre carte grise.  

  • Point de contrôle n°2 : la liaison au sol (pneumatiques)

En premier lieux procédez à un contrôle visuel de vos pneumatiques pour vous assurer qu’ils ne présentent aucune coupure, déformation ou hernie. Vous pouvez contrôler l’usure de vos pneus à l’aide des témoins d’usure se trouvant dans les rainures : la profondeur des rainures de la bande de roulement ne doit pas être inférieure à 1,6 mm. Enfin, vérifiez visuellement que la pression de vos pneus soit correcte. 

 

  • Point de contrôle n°3 : le système de freinage

Commencez d’abord par contrôler le niveau de liquide de frein de votre véhicule. Ensuite, lorsque vous conduisez, si vous constatez au moment d’actionner la pédale de frein que votre véhicule se déporte sur la droite ou la gauche, cela signifie très probablement que vos plaquettes et disques de frein sont endommagés. Vous devrez alors les changer avant votre passage au contrôle technique.  

 

  • Point de contrôle n°4 : les amortisseurs

Pour vérifier l’état de vos amortisseurs, contrôlez l’absence de taches d’huile qui indiqueraient une éventuelle fuite dans le circuit. Assurez-vous également qu’il n’y a pas de déformation de la tige ou du corps de l’amortisseur, de corrosion et que l’état des fixations est correct. 

  • Point de contrôle n°5 : la visibilité (pare-brise et vitres)

Vérifiez l’état de votre pare-brise et de vos vitres pour vous assurer qu’il n’y ait pas de fissures de plus de 30 cm. Pensez également à contrôler le bon fonctionnement de vos essuie-glaces ainsi que le réglage des rétroviseurs et du système de désembuage.  

  • Point de contrôle n°6 : l’éclairage et signalisation

Pour vous assurer que votre système d’éclairage est en bon état, vérifiez l’ensemble de vos feux :  

  • feux de position,  
  • feux de croisement,  
  • feux de route,  
  • feux stop 
  • 3ème feu stop,  
  • feux de détresse,  
  • clignotants, éclairage de la plaque d’immatriculation 
  •  catadioptres arrières et latéraux

Au passage, assurez-vous que le klaxon et les témoins lumineux du tableau de bord fonctionnent correctement. Pour plus de simplicité, n’hésitez pas à vous faire aider d’une seconde personne. 

 

  • Point de contrôle n°7 : l’échappement 

Votre pot d’échappement vous renseigne sur le niveau de pollution de votre véhicule. Si vous constatez qu’il s’en dégage une fumée noire lors du démarrage, nous vous conseillons d’utiliser un additif moteur à verser directement dans le réservoir. Si le problème persiste vous devrez alors faire vérifier votre véhicule par un professionnel. Assurez-vous également que votre pot d’échappement ne présente pas de fuites et qu’il est correctement fixé. 

  • Point de contrôle n°8 : les équipements de l’habitacle

Dernier point de contrôle que vous pouvez effectuer en toute simplicité, celui des équipements de votre habitable. Pour cela vérifiez la bonne fixation et le bon fonctionnement de vos sièges, et contrôlez les ceintures de sécurité. Si vous possédez un siège bébé, pensez à le retirer pour ne pas gêner le contrôleur.  

Enfin, pensez à vérifier les niveaux d’huile moteur, de liquide de frein, de liquide de direction assistée et de liquide lave-glace pour maximiser vos chances de réussite au contrôle technique.  

Related Posts

Laisser un commentaire