Conseils d'expert

COMMENT LIRE MA VIGNETTE DE CONTRÔLE TECHNIQUE ?

vignette-controle-technique

Connue des automobilistes pour sa forme carrée et sa couleur bleutée, la vignette de contrôle technique est apposée sur le pare-brise du véhicule à l’issue du contrôle technique ou d’une contre-visite. Au-delà de son aspect reconnaissable, elle atteste que le véhicule est apte à rouler et contient des informations utiles pour le propriétaire.   

La vignette de contrôle technique, à quoi sert-elle ?  

La vignette du contrôle technique constitue la preuve que l’examen mécanique du véhicule a bien eu lieu et qu’il a été réalisé avec succès. Elle atteste donc de son bon fonctionnement et de son aptitude à rouler sans aucun danger pour le conducteur, ses passagers et l’environnement. Elle est remise à la suite d’un contrôle technique périodique favorable ou d’une contre-visite et doit être apposée en bas à droite de votre pare-brise comme le papillon vert d’assurance.  

La vignette de contrôle technique est-elle obligatoire ?  

Si la possession de la vignette est une obligation légale, son affichage, quant à lui, ne l’est pas. En effet, contrairement aux idées reçues l’affichage de la vignette de contrôle technique ne possède aucune valeur légale et ne permet pas de prouver aux forces de l’ordre que le contrôle technique a bien été réalisé. Seul le timbre apposé sur votre certificat d’immatriculation confirme la validité de votre passage dans un centre agréé. Par conséquent, un agent ne pourra pas vous verbaliser pour une absence de vignette sur votre pare-brise, il le pourra en revanche si vous n’êtes pas en règle dans vos visites. Toutefois, vous risquez fortement d’être davantage contrôlé en son absence, mieux vaut donc l’apposer comme recommandé.  

Quelles sont les informations contenues au sein de la vignette de contrôle technique ?  

Le numéro d’immatriculation du véhicule : 

Ce dernier permet d’identifier le véhicule et de vérifier la bonne concordance entre les plaques d’immatriculation et l’immatriculation indiquée sur la vignette. 

La date limite de validité du contrôle technique :  

Elle permet d’indiquer au propriétaire du véhicule la date limite de validité du contrôle.  

Le numéro d’agrément du centre agréé où vous avez passé le contrôle :  

En cas de perte de la vignette ou du procès-verbal, vous pouvez demander un duplicata au centre ayant effectué l’examen de votre véhicule qui conserve les documents pour une durée de 4 ans.  Ce numéro d’agrément permet de vérifier que le professionnel est certifié et que ce contrôle technique périodique est valide. 

Le numéro de série :  

Le numéro de série, également gravé sur le châssis du véhicule indique la mise en conformité entre le véhicule et sa carte grise. Il permet d’identifier de manière fiable le véhicule et son propriétaire en cas de vol ou d’accident.  

Le numéro d’imprimé :  

Ce numéro permet à l’UTAC-OTC (services d’État) d’avoir accès à l’historique des opérations effectuées sur le véhicule.  

Que faire en cas de perte de ma vignette de contrôle technique ?  

Si vous avez perdu votre vignette, ou si celle-ci est devenue illisible, vous pouvez vous en procurer une nouvelle auprès du centre agréé qui vous l’a délivrée. Selon les centres, elle peut être gratuite ou vous coûter une dizaine d’euros.

Laisser un commentaire