Conseils d'expert

COMMENT BIEN PRÉPARER SON CONTRÔLE TECHNIQUE ?

La date fatidique de votre prochain contrôle technique approche et vous craignez de devoir passer par la case contre-visite ? En effet aujourd’hui plus d’un véhicule sur cinq présenté au contrôle technique est ensuite soumis à cette dernière, un chiffre en hausse depuis la réforme de 2019. Alors pour passer votre contrôle technique en toute sérénité mieux vaut bien le préparer.

Ce qu’il faut savoir avant de passer votre contrôle technique

Obligatoire tous les deux ans, le contrôle technique a pour objectif d’améliorer la sécurité routière et de réduire l’impact des véhicules sur l’environnement. Depuis juillet 2019, l’examen porte désormais sur 133 (contre 124 avant) points de contrôle répartis en 610 défaillances. Parmi ces 610 défaillances 470 sont à l’origine de contre-visite. Découvrez-ci-dessous les principaux motifs de contre-visite :

  • Un problème concernant les liaisons au sol (Pneumatiques)
  • Un défaut d’éclairage et/ou de signalisation (Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques)
  • Un problème de pollution
  • Un défaut de freinage
  • Un défaut de châssis

Voir l’article : LES PRINCIPAUX MOTIFS DE CONTRE-VISITE

Est-il nécessaire de réaliser un pré-contrôle technique ?

De nombreux garages proposent aujourd’hui des pré-contrôles techniques gratuits, toutefois attention aux arnaques ! Certains garagistes peu scrupuleux pourraient être amenés à vous faire faire certaines réparations dont vous n’aurez pas besoin le jour du contrôle technique. Nous vous conseillons plutôt de profiter de votre révision annuelle pour faire examiner votre auto et demander à votre garagiste de vérifier les principaux points du contrôle technique.

Quels sont les points que vous pouvez vérifier par vous-même ?

Pour réaliser quelques économies, nous vous conseillons de procéder à certaines vérifications par vous-même. En effet, certains points de contrôle peuvent être effectués à l’œil nu, sans connaissances mécaniques particulières. Vous pouvez par exemple vous assurer du bon état de votre carrosserie – comporte-t-elle des parties saillantes ou coupantes – les portes et le capot s’ouvrent-ils et se ferment-ils correctement ? Assurez-vous également du bon fonctionnement de vos feux – fonctionnent-ils correctement – sont-ils bien réglés ? Un pare-brise fissuré sera à changer avant un contrôle technique. Vérifiez également les niveaux de liquide de frein, d’huile et du liquide de refroidissement. Votre véhicule doit être équipé de ceintures de sécurité, de pneus en état de rouler, et les plaques d’immatriculation doivent être propres, lisibles et correctement fixées.

Voir l’article :  LES POINTS ESSENTIELS À VÉRIFIER POUR ÉVITER LA CONTRE-VISITE

Enfin pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à prendre un peu de temps pour nettoyer l’extérieur et l’intérieur de votre véhicule, retirez également tous les objets présents dans l’habitacle pouvant gêner le contrôleur dans ses vérifications.

Related Posts

Laisser un commentaire